Dr Robert Peralta: Comment Le genre affecte la violence liée à l’alcool

TL; DR: publié bien plus 17 articles évalués par des pairs posts, le Dr Robert Peralta est en fait leader spécialiste dans le domaine de sex socialisation, spécifiquement en en ce qui concerne boissons alcoolisées à côté médecine usage.

Dr. Robert Peralta aurait commencé son académique emploi en psychologie, mais avec une curiosité dans juste comment sex, race et personal class form behavior, he could not cover his passion for sociology for long.

Et en cours sa 11e saison en tant que associé au travail enseignant du college de la sociologie d’Akron section, il a le background pour le montrer.

„je suis très penser découvrir comment facettes de culture figure spécifique comportement et juste comment personnel design éléments affect nombreux grand public assurance maladie et criminologique préoccupations que les individus avons effectivement, par exemple lourd épisodique siroter, social assault aussi comme autre types de matériau utilisation comme par exemple prescription non médicale medicament utiliser, „he said.

Parmi principal enquête préoccupations est „comment effectuer demandes pour s’adapter à des genre objectifs figure individus chances de s’engager préjudiciable santé et violent conduct? „

Je parlé avec Peralta parler de l’un de ses vrais le plus innovant studies et comment c’est perdre light in the part gender, plus sex, prend dans des violences physiques liées à l’alcool.

Le texte entre sex et la violence liée à l’alcool

Dans le paper „Les effets de Genre identification et Episodique lourd Boire sur la violence liée à l’alcool, „Peralta regardé trois formes de violence:

Il a interrogé 400 femmes et hommes d’âge universitaire}, demandant ceux-ci expliquer leur rencontre transexuel nimess avec la perpétration d’être une proie de violence physique et violence liée à l’alcool} en particulier.

Peralta aussi demandé questions qui évaluer chaque person gender orientation, tels que les perceptions qu’ils avaient de par eux-mêmes.

En utilisant ces questions, il avait été capable séparer masculin identités womanly et inclure celles dans un design qui pourrait prévoir lourd épisodique siroter et violence physique liée à l’alcool.

Et juste quoi il découvert était inattendu.

Alors que Peralta et son collègues ont émis l’hypothèse que les personnes à orientation masculine (peu importe ce devenir homme ou femme) aurait pu une probabilité de participer à une agression liée à l’alcool, ils ont trouvé c’était pas la vérité.

Cependant, leurs résultats divulgué que féminin traits (peu importe genre position (obtenir homme ou femme)) diminué des s’engager la violence.

„Toutes nos idées se sont avérées être juste partiellement reconnu, mais je pense dans l’ensemble, le rapport ouvert nombreux préoccupations, „le gars a dit.

Leur objectif définitif serait de dissocier genre identité de genre groupe (masculin versus féminin condition) et examiner exactement comment ces deux aspects de identité influence juste combien personnes boivent ainsi que comment qui pourrait conduire à violence.

„Le genre est en fait un terme sociologique qui a concernant un individu sexe socialisation. Men and women avoir masculin ou girly qualités indépendamment de leur rapports sexuels classification, „il déclaré. „Sex classification est à cause de les organes génitaux, vos genre hormones, les facettes sexe. Je pense c’est important pour chercheurs, universitaires, médecins, ainsi de suite et ainsi de suite à réellement regarder le fait prouvé que genre positionnement et rapports sexuels sont très différents et sont généralement ayant une sorte différente de impact sur bien-être comportement. „

Acquérir la conversation en cours

Pendant que ce papier fournit reçu beaucoup publicité dans médical et académique options, plus Peralta classes, le gars veut vraiment régulièrement augmenter leur portée, tel que suivi enquête.

Leur à venir étude, qui est fait de 1 000 participants, regarde beaucoup plus de près dans le engagement entre lourd épisodique siroter et toxicomanie et manger troubles ainsi que d’autres contrôle du poids actions, ainsi que le masculin et féminin traits qui se trouvent être prédictif pour ce conduite.

„je crois c’est faire un roulement, et que je ‚m souhaiter ce type de outlet plus obtenir le voir que genre et genre matière lors de l’examen de santé conduite, „he mentionné.

Pour plus d’informations sur Dr Robert Peralta et son travail, visitez www.uakron. edu.